L’HYPNOSE

amanda-dalbjorn-258807-1500x430 

Issu du XVIIIe siècle, le terme hypnose vient du mot grec hupnoein qui signifie endormir. Cependant, l’hypnose n’a rien à voir avec le sommeil et correspond plutôt à un état d’« hyperconcentration détendue ».

L’hypnose est souvent confondue avec la relaxation. On parle à ce propos d’hypno-relaxation. Le patient s’installe, se détend. Il est guidé par la voix du thérapeute. Mais le projet de l’hypnose n’est pas seulement de relaxer une personne tendue et inquiète. L’ambition va vers un changement plus profond qui pourra faire perdurer le bien-être ressenti.

Dans son ouvrage, L’hypnose qui soigne, le dr. Jean-Marc Benhaiem résume ainsi les grands bienfaits de l’hypnose.

  • Soigner la relation au corps (l’hypnose comme rééducation corporelle apaisante)
  • Soigner la relation à l’espace environnant (« remettre du mouvement et de l’ouverture, prendre le monde tel qu’il est sans vouloir le contrôler à l’excès »)
  • Soigner la relation aux autres (« faire la paix avec son entourage pour alléger la souffrance ressentie »)
  • Soigner la relation à sa propre pensée (la perception gagne en souplesse. « Pendant la séance, la personne entre dans une attention flottante, propice à une réorganisation de ses liens au monde »).
PRINCIPALES INDICATIONS
  • Stress et anxiété chroniques
  • Confiance en soi, estime de soi
  • Douleurs
  • Phobies, attaques de panique
  • Insomnie
  • Traumatismes
  • Aide à l’amincissement
  • Arrêt du tabac (en 2 séances seulement)…

 

Publicités